vendredi 18 avril 2008

LE FOU DES BATTURES




















(Avril 2008) Le Fou et son chien arpentaient à longueur de jour
les battures, pistant l'Imaginaire tapi dans les détails
(tel un diable !), levant parfois quelques
Inspirations effarouchées qui prenaient soudain leur envol,
parfois un Rêve ou deux qui se prélassaient au soleil.
Jamais déçu de ses découvertes, il rentrait à la Brunante,
en Lune montante, repu du bon air et de ses Visions.
Et des découvertes plein sa besace-à-croquis...